Le chèque énergie : qu’est-ce que c’est et à quoi il sert ?

Instauré en 2018, le chèque énergie offre au foyer à revenus modestes la possibilité de réduire les coûts liés à l'énergie. Distribué annuellement aux individus éligibles, il peut être utilisé pour le règlement de factures énergétiques, couvrir des frais de redevance ou financer des projets de rénovation. Vous pensez être éligible au chèque énergie et ne savez pas de quoi il s'agit en réalité ? Cet article saura vous apporter certaines réponses aux questions que vous posez.

Le chèque énergie, qu'est-ce que c'est ?

Mise en œuvre par l'État en 2018, l'aide financière du cheque énergies 2024 vise à soutenir les foyers français les plus modestes dans le règlement de leurs dépenses liées au chauffage. Ce chèque est automatiquement expédié par courrier aux foyers éligibles et offre au bénéficiaire diverses possibilités. Ils peuvent par exemple s'acquitter de leurs factures d'énergie liée à l'achat de combustible (gaz, électricité, bois, fioul) pour la production d'eau chaude ou le chauffage. 

Ils peuvent également investir dans un équipement de chauffage économe en énergie, tel qu'une chaudière biomasse ou une pompe à chaleur. Le chèque énergie permet aussi de payer les charges incluses dans la redevance de leur logement foyer ou établissement, ou encore de financer des travaux de chauffage, tel que l'installation de l'appareil de chauffage ou l'isolation, réalisés par un artisan RGE (reconnu garant de l'environnement).

 Ainsi, le chèque énergie ne se limite pas qu'à assister les foyers français dans leurs besoins de chauffage. Il favorise aussi les économies d'énergie en soutenant les projets de rénovation énergétique.

Quelles sont les conditions à respecter pour pouvoir bénéficier du chèque énergie ?

En 2020, 5,5 millions de foyers ont bénéficié de cette assistance gouvernementale. L’octroi du chèque énergie est soumis à des critères de ressources, le revenu fiscal de référence (RFR) du ménage étant pris en considération. Ce dernier doit être inférieur à 10 800 € par unité de consommation. À noter que dans un foyer une unité de consommation UC correspond à une personne. La deuxième personne, elle aussi membre du foyer, équivaut à 0,5 UC. Chaque personne additionnelle représente 0,3 UC.

 Afin de déterminer l’éligibilité du contribuable, le gouvernement a mis en place un simulateur. Pour obtenir une réponse, il est nécessaire de renseigner le numéro fiscal figurant sur l’avis d'imposition.

Comment le chèque est-il reçu ?

Aucune action n'est requise de la part des bénéficiaires, car l'administration fiscale compile la liste des contribuables éligibles. Cette liste est ensuite transmise à l'agence de service et de paiement (ASP), responsable de l'envoi des chèques énergie aux bénéficiaires. L'adresse utilisée est celle mentionnée dans la déclaration fiscale, et la distribution du chèque s'effectue une fois par an. Une fois reçu, il pourra servir à diverses fins et ainsi aider les familles ou les foyers à s'en sortir.